Simon Nicaise


Exposition personnelle

Du 12 octobre au 17 novembre 2019
Vernissage le samedi 12 octobre 2019

Dans le cadre des Résidences de l'Art en Dordogne / Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord

Chapelle des Pénitents blancs
2 Rue de la Charité
24200 Sarlat-la-Canéda



Barbecue de sculptures en terre crue


23-28 septembre
Centre culturel Marx Dormoy, Grand-Quevilly

«Le barbecue de sculptures en terre crue» est un projet collaboratif pour lequel l’artiste Simon Nicaise propose à tous de réaliser des sculptures en terre crue durant un atelier convivial. Le modèle des sculptures à créer s’inspirera du thème de l’architecture, que chacun peut développer de manière personnelle.
Le vendredi 27 et le samedi 28, des ateliers cuisine et construction du barbecue seront organisés. De la nourriture sera ensuite enfournée dans ces sculptures pour être cuites à l’étouffée, en reprenant un mode de cuisson primitif, dans un barbecue XXL.
Une fois cuites, les terres seront cassées et un repas partagé lors d’un banquet le samedi 28 septembre à 19h dans le Parc Bouttard à Grand Quevilly. Chaque participant est convié pour une ou plusieurs sessions de modelage et peut s’impliquer autant que ses disponibilités le permettent (une durée de 2 heures minimum est requise pour réaliser un modèle).

Atelier gratuit sur inscription auprès de la Maison des arts.


Sessions de modelage : du lundi 23 au jeudi 26 septembre • 10h-12h / 14h-18h
Atelier cuisine : vendredi 27 septembre • 9h30-12h30 / 13h30-16h30
Barbecue : samedi 28 septembre • 19h


La bonne éducation : regards contemporains sur l'école
Le FRAC au MUNAÉ


EXPOSITION CONÇUE PAR LE FONDS RÉGIONAL D’ART CONTEMPORAIN NORMANDIE ROUEN

Du 21 septembre 2019 au 2 février 2020
Vernissage le vendredi 20 septembre à 18h30

Le Frac investit pour la première fois le MUNAE, musée national de l’éducation.
À partir d’oeuvres issues de son fonds mais aussi d’emprunts à des collections publiques, cette exposition sera l’occasion de découvrir le rapport des artistes contemporains à l’école et par là même au savoir et à sa transmission.

Jouant sur une mémoire collective et d’effets de reconnaissance, les artistes propulsent dans la sphère artistique l’univers scolaire auquel ils se rapportent. Tantôt bonnet d’âne ou bras cassé, ils détournent les outils de l’écolier, du compas au cahier de coloriage, rejouent encyclopédies et contes de fées ou encore retracent le fil de leurs référents. Ils composent alors, dans cette exposition, un nouveau récit d’apprentissage.

Centre d’expositions Maison des Quatre Fils Aymon
185, rue Eau-de-Robec
76000 Rouen


Simon Nicaise



Exposition personnelle


Featuring 

Alexandre Arbouin
Hélène Bley
Benjamin Bonaventure
Robin Bourgeois
Julien Chevy
Stanislas Colodiet
Steven Correia
Michel Delacroix
Jean-Jacques Dumont
Anaïs Falgoux
Habib Fenni
Eric Fournel
Gilles Furtwängler
Inès Guffroy
Manon Harrois
Loris Humeau
Rémi Illig
Philippe Inemer
Laurent Kropf
Pierre Labat
Grégoire Laisné
Kevin Lebrun
Romuald Mauricot
Xavier Michel
Nicolas H Muller
Noémie Pilo
Garance Poupon-Joyeux
Yohann Quëland de Saint-Pern
Bertrand Rigaux
Simon Ripoll-Hurier
Louison Rivière
Théo Robine-Langlois
Franck Scurti
Clara Sobieski
Julie Vayssière


Du vendredi 07 juin au vendredi 19 juillet 2019
Vernissage jeudi 06 juin 2019 de 18h30 à 21h00



Centre d’art contemporain / Passages
9 rue Jeanne d’Arc 10 000 Troyes


www.cac-passages.com

À la manière d’un tour de France effectué par un compagnon du devoir, Simon Nicaise entame un énième projet artistique au long cours, avec l’occasion de délocaliser sa pratique, de déplacer son atelier, de découvrir de nouveaux savoir-faire et avant tout de se former à de nouveaux outils. Par ailleurs, ce propos a pour ambition de réunir, au fil des étapes, des artistes, des chercheurs et des artisans présents sur un territoire donné, dans un esprit de camaraderie, qui fait également partie de l’ADN du compagnonnage et qui est aussi le fil conducteur de l’itinérance de l’artiste. Cette dernière le mène à effectuer un prologue à Troyes, où il entame de plus amples recherches au Musée de l’outil et de la pensée ouvrière, qui lui ont donné l’intuition que son nouveau travail était à puiser dans cette direction et lui ont confirmé, en même temps, les très belles étapes de Nancy et de Sarlat.

La halte troyenne donne à voir au Centre d’art contemporain / Passages, un corpus de pièces récentes interrogeant différentes techniques liées à plusieurs corps de métiers. En effet, Simon met au banc d’essai des objets en test de leur charge émotionnelle en introduisant de la fragilité à des éléments supposés résister à l’ordre du temps, ou bien rendre permanents ce qui est normalement évanescent.




Ce projet a reçu l’aide à la production de la Fondation des artistes et le concours de l’entreprise 3D Dental Store.



LOCOMOTION
Les jouets de Tomi Ungerer en mouvement



Une exposition du Musée Tomi Ungerer et du CEAAC.


Du 21 juin au 27 octobre 2019
Vernissage 21 juin 2019 à 18h30

Centre Européen d’Actions Artistiques Contemporaines
7 rue de l’Abreuvoir / Strasbourg
www.ceaac.org


Résidence à Sarlat-la-Canéda


Mars-avril-mai 2019
dans le cadre des Résidences de l'Art en Dordogne / Agence culturelle départementale Dordogne-Périgord




FUTURE IS COLLECTIVE

BACKSLASH

Du 7 septembre au 3 novembre 2018
Vernissage vendredi 7 septembre de 14h à 21h


FRANCE BIZOT, CHARLOTTE CHARBONNEL, SÉPÀND DANESH, ODONCHIMEG DAVAADORJ, ELSA GUILLAUME, FLORIAN MERMIN,
SIMON NICAISE, FAHAMU PECOU, RERO, LUC SCHUHMACHER, BORIS TELLEGEN, XAVIER THEUNIS, CLEMENS WOLF, MICHAEL ZELEHOSKI

interruption du 25 septembre au 4 octobre inclus

BACKSLASH
29 rue Notre-Dame de Nazareth
75003 Paris


OLD DREAM

Lancement du catalogue de l’exposition Old Dream avec des oeuvres de la collection de Doritz et Serge Galuz à Mains d’Oeuvres

Jeudi 13 septembre de 18h à 20h


Librairie Yvon Lambert
14 rue des Filles du Calvaire
75003 Paris


MUSEOMORPHIC


Sur une invitation de la Maison des Arts de Grand-Quevilly

Vendredi 28 septembre à partir de 18h


Centre dramatique national de Normandie-Rouen
Rue François Mitterrand
76140 Le Petit-Quevilly



Tour de France, Étape 1

Résidence à la Factorine, Nancy

Du 4 au 27 avril 2018


Samedis 14 et 21 avril, 19h
Simon Nicaise vous invite à deux moments d'échange autour de projections de films qui font écho à son projet Tour de France

Évènements privés, places limitées, inscription obligatoire par email à lafactorine@gmail.com


Vendredi 27 avril, 19h
Présentation des travaux réalisés durant la résidence à La Factorine

La Factorine, 14 Rue Stanislas, 54000 Nancy



A la manière du Tour de France d’un Compagnon du devoir, ce projet est l’occasion de délocaliser ma pratique et déplacer mon atelier, de découvrir de nouveaux savoir-faire et me former de nouveaux outils.

Depuis toujours, le Compagnon est associé au Tour de France qui permet à celui-ci de se remettre en cause et d’abandonner ses certitudes, mais également d’apprendre une nouvelle langue, une nouvelle culture et une nouvelle façon de travailler. J’ai initié des recherches historiques et iconographiques qui m’ont donné l’intuition que mon travail a à puiser dans cette histoire, cette culture, ses rites et traditions, et opérera à travers ces rencontres le croisement entre des techniques, des territoires et les hommes qui les façonnent.

Ce tour de France est activé régulièrement à l’occasion de sessions pendant lesquelles je me rends dans différentes villes pour effectuer des recherches, aller à la rencontre d'artisans et ouvriers issus de différents corps de métiers, et travailler au sein d’un atelier afin d’y réaliser une série de pièces lors de chaque itinérance. Ce projet renoue avec l’idée traditionnelle de la transmission au sein d’un atelier. Ici, il s’agit de manière parallèle de s’inventer un maître non issu du champ de l’art, en somme se fabriquer son propre modèle en faisant co-exister la pratique artistique.



Ce projet a reçu le soutien et l'aide au projet de la Fondation Nationale des Arts Graphiques.



Résonance - Partie 2

FRAC Normandie Rouen

Du 14 avril au 26 août 2018
Vernissage vendredi 13 avril, 18h30

Présentation de la série Amazingo Physionomoniegus récemment acquise par le FRAC Normandie Rouen


La deuxième partie de l'exposition "Résonance" met plus particulièrement en exergue l’ambiguïté des rapports entre art et sciences qui, ces dernières années, revient en filigrane dans la collection.
Le corps est à nouveau questionné mais cette fois-ci à travers le masque et les problématiques du corps /objet et du double. Le parcours se poursuit avec la thématique de l’espace architecturé, de son détournement par les artistes, à la mise en avant de l’atelier compris autant comme un espace utopique que comme un laboratoire. La suite de l’exposition est entièrement consacrée à la nature, de la question de sa représentation, à sa cartographie dans des démarches quasi scientifiques proches de l’archéologie, de l’ethnologie, voire de la sociologie.
Ensuite c’est une redéfinition de l’abstraction qui est proposée au travers d’une pluralité de mediums. Privilégiant les rapports de contrastes, nous passons du noir, très important dans la collection, à la couleur, véritable matière première pour ces artistes. L’importance de l’impression et de ses techniques dans ces deux sections aboutit à une troisième section, dédiée à l’abstraction photographique. "Résonance" se clôture sur une page blanche et une série d’écritures abstraites.

FRAC Normandie-Rouen
3, place des Mar­tyrs-de-la-Ré­sis­tance
76300 Sot­te­ville-lès-Rouen


Collection Amateur : Barbecue de sculptures en terre crue

Abbaye de Maubuisson

Banquet le 16 juin 2018
Ateliers du 12 au 15 juin 2018


Du 12 au 15 juin 2018, il sera proposé à des artistes, des amateurs et des habitants de Saint-Ouen l'Aumône de réaliser en volume des scupltures en terre crue en fonction des modèles de collections amateurs des participants. De la nourriture sera ensuite enfournée dans ces sculptures pour être cuites à l'étouffée, en reprenant un mode de cuisson primitif, dans un barbecue XXL. Une fois cuites, les terres seront cassées et un repas sera partagé lors d'un banquet le samedi 16 juin à partir de 18 heures.
Pour partager le repas, il est demandé de participer à un atelier de modelage dont un dernier aura lieu samedi 16 juin de 14h à 18h.

Inscription obligatoire par email à abbaye.maubuisson@valdoise.fr
et pour toute demande d'information

Abbaye de Maubuisson
Avenue Richard de Tour, 95310 Saint-Ouen-L'Aumône


RIKIKI 2, micro-maxi Show
Proposé par Joël Hubaut

Galerie Satellite

Exposition collective jusqu'au 11 avril 2018

Ce show RIKIKI 2 est dédié aux ELEPHANTS et à cette merveilleuse initiative de Jean-Paul Sidolle, « Mémoires d’éléphants ».
(Pour une réduction progressive et en douceur de la surface visible des oeuvres d’art et jusqu’à leur effacement même. Joël Hubaut RIQUIQUI 1. 1994)

Galerie Satellite
7 rue François de Neuf Château, 75011 Paris


Museomorphic

Musée Fabre, Montpellier 
Parvis Buren 

du 16 au 17 septembre 2017

Une invitation de Stanislas Colodiet

dans le cadre des Journées européennes du Patrimoine 2017
et en lien avec l’exposition « L’Art et la Matière – Galerie de sculptures à toucher »

---- 

Conférence au Musée Fabre vendredi 15 septembre à 18h


Dans le cadre des Journées européennes du Patrimoine 2017 et en lien avec l’exposition « L’Art et la Matière – Galerie de sculptures à toucher », le musée Fabre invite l’artiste Simon Nicaise à présenter une pièce intitulée « Museomorphic » sur le parvis Buren. Il s’agit d’un kiosque ambulant depuis lequel l’artiste fabrique des sculptures miniatures sous forme de glaces à déguster ! Ce petit musée itinérant propose des chefs d’œuvre multiples et éphémères déplaçant ainsi les notions de sculpture et de patrimoine vers de nouveaux horizons poétiques.



Collection DOC! : Barbecue de sculptures en terre crue

30 septembre et 1er octobre  

Le projet de Simon Nicaise a consisté à répertorier et sélectionner une oeuvre de chaque résident de DOC. Durant le week-end du 30 septembre, il sera proposé à des amateurs et des habitants du quartier de les réaliser en volume afin d'en faire des scupltures en terre crue. De la nourriture sera ensuite enfournée dans ces sculptures pour être cuites à l'étouffée, en reprenant un mode de cuisson primitif, dans un barbecue XXL. Une fois cuites, les terres seront cassées et un repas sera partagé lors d'un banquet.

Samedi 30 septembre : atelier terre à partir du corpus de pièces sélectionnées des résidents
Dimanche 1er octobre : finition des sculptures et intégration de la nourriture à l'intérieur. En fin d'après-midi, cuisson des sculptures, qui seront ensuite cassées lors du banquet.


DOC
26 rue du Docteur Potain
75019 PARIS


Des châteaux en Espagne

Avec Hugues Allamargot, Bertrand Gadenne, Mickaël Halley, Simon Nicaise, Bruno Peinado, Julie Tocqueville

Centre Dramatique National Normandie-Rouen
Théâtre des 2 Rives
22 septembre-22 décembre 2017

Des châteaux en Espagne est une proposition de la MAM Galerie, en réponse à une invitation du CDN de Normandie et de son directeur David Bobée. L’enjeu est de faire rentrer l’art contemporain dans des lieux dédiés au spectacle vivant mais aussi de les introduire dans l’espace public. Marie-Andrée Malleville et David Bobée travaillent depuis quelques années à explorer différentes manières de croiser les publics et les disciplines. Ce projet des châteaux en Espagne est une nouvelle expérimentation dans ce sens.

Des châteaux en Espagne est une programmation de la MAM Galerie à l’intérieur et autour des salles de spectacle du Centre Dramatique National Normandie-Rouen. Elle décline en trois volets l’histoire de quêtes utopiques, leurs dérives potentielles , et l’expérience de l’utopie effleurée. Les œuvres d’artistes jeunes ou confirmés, restituent de manière subjective, des histoires évocatrices de quêtes qui nous touchent chacun à différents endroits de nos pensées intimes.


Acquisition par le Centre National des Arts Plastiques - CNAP


MOBILE PARMI LES MOBILES

2012 / 2016
Tiges métalliques, aimants et paquet de Gauloises consumées
70 x 40 x 50 cm



LAS LILAS CREW 2

Le gang d’artistes s'agrandit:
Charlie Chine
Matthieu Clainchard
Rodolphe Delaunay
Alain K
Eric Madeleine
Guillaume Mathivet
Nicolas H.Muller
Simon Nicaise
Florent Nicolas
Laurent Prexl
Bertrand Rigaux
Chloé Silbano
Stéphanie Toussaint

Une proposition de Charlotte Batifol

Vernissage samedi 17 juin de 14h à 22h.
Ouverture de l'exposition les 18, 24 et 25 juin de midi à 20h.

Le Garage
12 avenue Raspail - 93170 Bagnolet



La vie mode d'emploi
Exposition de la Collection Joseph Kouli

avec Francis Alÿs, Irène Billard, Vanessa Billy, Katinka Bock, Edith Dekyndt, Alicja Kwade, Randa Maroufi, Mathieu Mercier, Julien Nédélec, Simon Nicaise, Bruno Peinado, Amalia Pica, Bertrand Planes, Janis Rafa, Kathrin Sonntag, Danh Vo, Elsa Werth, Erwin Wurm...

Une proposition de Madeleine Mathé
avec la complicité de Karin Schlageter

du 18 mai au 9 juillet 2017
vernissage le 18 mai à partir de 18h.

Le Centre d’art contemporain Chanot propose du 18 mai au 9 juillet 2017 un éclairage sur la collection Joseph Kouli et dresse en filigrane le portrait d’un collectionneur passionné et engagé. Cette exposition collective opère une sélection à partir de l’ensemble d’œuvres d’art contemporain que le collectionneur a acquises depuis 10 ans.

Aux côtés des institutions, la figure du collectionneur, quand elle s’affirme loin de toute visée spéculative, se révèle essentielle à révéler la pluralité de la pensée artistique aujourd’hui. Animés par le même désir d’être surpris et de rester attentif à l’art dans ses zones les moins connues, le CACC choisit de donner la parole à l’un de ces acteurs prospectifs : le collectionneur Joseph Kouli.

Converti par hasard à l'art contemporain, Joseph Kouli affine depuis 10 ans son regard au contact d’artistes, galeristes ou critiques d'art. Autorisant le temps nécessaire à la recherche comme aux doutes, il construit ainsi un ensemble singulier, laissant la perspicacité et la sensibilité guider ses acquisitions. Superposant différents intérêts et pratiques, sa collection donne quelques indices sur la façon de vivre de Joseph Kouli parmi cette nébuleuse poétique qui petit à petit envahit son quotidien. Riche de 120 œuvres, elle témoigne de la rencontre entre les œuvres et l’espace domestique, d’une subjectivité délibérée, et d’un intérêt pour les artistes de sa génération racontant l'époque dans laquelle il vit.

Les œuvres de la collection Joseph Kouli ont déjà fait l'objet de plusieurs prêts et expositions, dont l'une consacrée à l'intégralité du fonds d’alors en 2012. L'exposition au CACC souhaite ici révéler l’authenticité et l'investissement d'une démarche sensible de collectionneur et dévoile un ensemble de pièces s’attachant au quotidien tant dans sa version poétique que dans sa trivialité. Ce sont ainsi des dessins, des gestes subtils, des pièces lumineuses, des vidéos qui habitent le CACC au printemps. Empruntant le titre de son exposition aux romans de Georges Perec, c’est également une tranche de vie que cet amateur inépuisable et engagé vient ici partager.


Fantaisier 

du 16 janvier au 24 mai 2017

Le Confort Moderne

Fantaisier s’intéresse aux marques, visibles ou cachées, laissées par les artisans sur un bâtiment lors de sa construction. Volontaires ou involontaires, ces traces deviennent, lors de leur découverte, des signes artistiques au pouvoir évocateur riche.

En 2017, le sculpteur Simon Nicaise a proposé à quatre classes de participer au chantier de réhabilitation du Confort Moderne en organisant la conception de multiples fantaisies s’intégrant subtilement dans le bâtiment. Les élèves ont imaginé des formes, des actions visibles ou cachées à partir de matériaux et de technique employés par les artisans et les ouvriers. Ils ont ensuite organisé leur apparition dans ce nouveau bâtiment. Ainsi, une cinquantaine de projets plus fantaisistes les uns que les autres ont été imaginés. Sept projets ont été sélectionnés par un comité constitué du Confort Moderne, du cabinet d’architecte Nicole Concordet-Construire et de Simon Nicaise. Ils sont les empreintes laissées par les élèves et les artisans du chantier. Par un traitement poétique, chaque projet révèle un sens nouveau, mettant en lumière la subjectivité de l'ouvrier qui habituellement s'efface derrière le geste technique.

Une édition du Confort Moderne rend compte en 116 pages des fantaisies imaginées par les élèves, qu'elles aient été ou non retenues par le comité de sélection.

Atelier mené avec les élèves du collège et du lycée Camille Guérin, l'équipe de Nicole Concordet - Construire et les ouvriers du chantier de réhabilitation du Confort Moderne

http://www.confort-moderne.fr/fr/agenda/event/Fantaisier-Simon-Nicaise/2084

using allyou.net